Suivez-nous :

Sites officiels des équipes :

Suivez-nous :

Draveurs - Marquis: Garantie honorée

Par -samedi 23 Déc 2017

Sous la pression additionnelle d’une victoire garantie par leur proprio, les Draveurs ont livré la marchandise et vaincu les Marquis par la marque de 5-3, vendredi soir au Colisée.

En effet, le propriétaire/DG Étienne Boileau avait, plus tôt cette semaine, misé gros en garantissant, rien de moins, la victoire des siens face aux puissants Marquis.

Pari audacieux, considérant le fait que les Jonquiérois avaient le numéro des Trifluviens, eux qui après quatre duels entre les deux clubs, constituaient la seule formation toujours invaincue contre ces derniers.

Les locaux sans doute sous le choc de la nouvelle soudaine et fraîche du départ de l’entraîneur-adjoint fort apprécié Alain Gardner, la première période fut à l’avantage des visiteurs, qui ont bombardé le cerbère Marc-Antoine Gélinas de 15 lancers, marquant une fois.

Photo: Hugo Cotnoir

Le vent allait tourner dès la fin du premier entracte, alors que les Draveurs ont pris le contrôle de la majeure partie du reste de la rencontre, dirigeant pas moins de 30 tirs (total: 39) au cours des seules deux dernières périodes, contre 20 (total: 35) pour leurs rivaux.

Francis Desrosiers, en deuxième période, puis le Capitaine Jonathan Bellemare, au troisième vingt, ont tous deux marqué avant de voir le vétéran James Desmarais redonner les devants aux siens.

Puis, après avoir créé l’égalité une troisième fois, les Draveurs ont décidé que c’en était assez: Desrosiers, avec son deuxième du match, a donné l’avance aux locaux pour la première fois de la soirée avec moins de cinq minutes à écouler.

47 secondes plus tard, Mathieu Guertin enfonçait le dernier clou dans le cercueil des Jonquiérois, qui ont écopé de deux pénalités successives dans les deux dernières minutes de la rencontre, minant ainsi leurs chances de remontée.

Desrosiers (2 buts) et Bellemare (2-1-3) ont décroché les première et deuxième étoiles, respectivement, tandis qu’Étienne Archambault et Benjamin Rubin, avec trois et deux passes respectivement, ont également excellé offensivement.

CE QU’ILS ONT DIT

Le Capitaine Jonathan Bellemare, auteur de deux buts et une passe, dont le filet égalisateur en troisième période:

« Nous étions dus pour une victoire contre les Marquis, mais ils possèdent de nombreux joueurs d’expérience et une telle profondeur offensive que pour les battre, tu te dois d’être presque parfait en défensive et de fournir un effort continuel et c’est ce que nous avons fait ce soir.

La puck a un peu roulé pour nous en troisième et ça fait du bien, mais nous avons aussi très bien appliqué le système et travaillé très fort tout au long du match. »

Benjamin Rubin, qui a obtenu deux mentions d’aide, en plus de jouer avec la fougue qui le caractérise:

« Quand ton propriétaire te met une telle pression sur les épaules afin de brasser les troupes et changer les choses, le message est clair: faut que ça change. Je crois qu’on l’a compris, car tout le monde a bien joué et apporté sa contribution.

Photo: Hugo Cotnoir

Je suis très fier de notre équipe et j’aime la chimie qui règne dans notre vestiaire. Tout le monde est sur la même longueur d’ondes et personne ne passe son succès personnel avant celui du club. Nous savons que nous pouvons gagner des matchs, mais pour ce faire, dans une ligue à seulement six clubs et au calibre aussi relevé, nous nous devons de toujours jouer avec la pédale au fond. Mis à part deux matchs à oublier le weekend dernier, c’est ce que nous faisons depuis quelques semaines et je suis persuadé que nous connaîtrons une excellente deuxième moitié de saison. »

L’attaquant Pierrick Martel, qui disputait hier soir son premier match de la saison, décrochant une mention d’aide:

« Un peu rough, comme première game de l’année! Heureusement, j’ai malgré tout gardé la forme et me suis contenté, ce soir, de patiner et garder les choses simples. De plus, le fait de connaître la majorité des gars dans ce vestiaire m’a facilité la vie pas mal. Je suis heureux d’être de retour et je compte bien contribuer à une bonne deuxième saison en apportant vitesse et intensité. »

Le propriétaire Étienne Boileau, fier comme un paon d’avoir gagné son pari, mais surtout fier de la façon dont ses troupes ont répondu à l’appel:

« Je suis très content. Les joueurs ont super bien répondu. Lorsque nous affrontons de gros clubs, nous élevons notre jeu et c’est ce que nous avons fait à nouveau ce soir. C’est encourageant pour la suite.

Nous sommes maintenant à la mi-saison, on repart à zéro. Il nous reste 18 matchs à jouer et le but est simplement d’en remporter le plus possible et d’arriver fin prêts pour les éliminatoires. On devrait y arriver, car chaque fois que j’ai emmené mon fils au Colisée, nous avons gagné, alors je compte le ramener aussi souvent que possible! »

Un porte-bonheur qui est bienvenu, mais dont les Draveurs devront se passer, ce soir, puisqu’ils joueront à St-Georges, où ils croiseront le fer avec le Cool FM dès 20h00.

#JeSuisDraveurs

LES DRAVEURS DE TROIS-RIVIÈRES
Serge Côté, relationniste (volet écrit)

Création: Hugo Cotnoir