Suivez-nous :

Sites officiels des équipes :

Suivez-nous :

Recul, réflexion - et crêpes? - mènent Charpentier aux Draveurs

Par Serge Côté-mardi 30 Jan 2018

Acquis des Éperviers mardi dernier dans un échange majeur, l’ailier Marco Charpentier, qui connaît une saison en-deçà de ses standards habituels en raison d’une utilisation décroissante et se questionnait sur son avenir depuis quelques semaines, s’est laissé convaincre par l’idée de faire partie de ce club en mission et l’occasion de jouer à profusion à nouveau avec des joueurs de premier plan.

Un peu de recul et quelques crêpes auront achevé de lui faire réaliser qu’il n’était pas prêt à mettre un terme à une prolifique carrière qui le place confortablement au second rang des meilleurs pointeurs de l’histoire de la LNAH.

 

L’attaquant blainvillois, qui montre une fiche fort respectable de 7-8-15 en seulement 16 matchs et en dépit d’une utilisation restreinte, sera de la séance d’entraînement de mercredi et de la formation de ce vendredi, alors qu’il affrontera déjà ses anciens coéquipiers, les Draveurs recevant la visite des Éperviers pour un deuxième match d’affilée.

Si l’entraîneur-chef n’a pas encore établi les combinaisons finales qui constitueront les trios offensifs, il sait d’ores et déjà avec qui Charpentier formera un duo terrorisant pour les défensives adverses:

« Je pense qu’un passeur comme Jonathan Bellemare et un marqueur comme Charpentier ferait des ravages en zone offensive », commence Alain Côté. « La vitesse toujours impressionnante de ‘Charp’ fait reculer les défensives adverses et son flair de marqueur le rend constamment dangereux, particulièrement en attaque à cinq, un aspect dans lequel il va nous donner un énorme coup de pouce. Il a beau avoir joué avec moi à ses débuts (ce qui ne le rajeunit pas), reste qu’il clanche toujours au moins 75% des joueurs de la ligue et va connaître beaucoup de succès avec nous.

Qui complétera le trio reste à déterminer, mais avec la profondeur offensive de qualité dont nous disposons maintenant, ce ne sont pas les options qui manquent. Avec Frédéric St-Denis qui revient bientôt, on est prêt et on va surprendre pas mal de monde. »

Avec dans la formation un Charpentier qui voudra faire payer son ancien club et un Mirasty effectuant un retour attendu avec impatience par les partisans trifluvien, les Draveurs attendront les Éperviers de pied ferme, nul doute aidés par une foule aussi bruyante que nombreuse, car qui voudrait manquer ça?

Marco Charpentier, Jon Mirasty et un club en mission, bref, une soirée mémorable en perspective, le tout pour le prix d’une seule entrée et sous un même toit.

Création: Jimmy Vachon

Comment ne pas vouloir assister aux débuts trifluviens d’une légende ressent toujours une passion brûlante pour son sport et a décidé de troquer la spatule pour le Sherwood, au grand désarroi d’Aunt Jemima, certes, mais surtout pour le plus grand bonheur des partisans des Draveurs?

Photos: Serge Côté (gauche) & Michel Sévigny (droite)

LES DRAVEURS DE TROIS-RIVIÈRES
Source: Serge Côté

 

Création: Hugo Cotnoir